Dans sa gestion de la crise sécuritaire, la RDC ne doit pas perdre de vue les droits des enfants

Appel au gouvernement congolais à renforcer la prévention du recrutement d’enfants

Alors que la crise sécuritaire, politique et diplomatique née à l’est du pays s’enlise, Enfants Soldats International et 10 de ses partenaires rappellent au gouvernement son devoir de prévenir l’implication de mineurs dans les conflits armés.

Depuis avril, la situation sécuritaire dans tout l’est du pays s'est considérablement aggravée, et en août dernier, la MONUSCO exprimait sa « profonde inquiétude » quant à 150 incidents documentés de recrutements d’enfants par le M23, les groupes Mai Mai, les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) depuis le début de l’année, tout en notant que les chiffres réels pourraient s’avérer largement supérieurs.

Les signataires de ce communiqué expriment leur profonde préoccupation quant au bien-être des enfants et appellent le gouvernement congolais à mettre immédiatement en œuvre une série de mesures pour les protéger.

Télécharger le document.